http://richardhonvault.over-blog.com/

1050379_horseback_riding_at_sunset

Je vous invite à retrouver mon actualité sur :

http://richardhonvault.over-blog.com/

Blog de Richard Honvault, secrétaire national du Nouveau Centre en charge de la pêche, la mer et l'économie portuaire et Conseiller municipal UDI/NC

Agenda de la semaine du 30 septembre au 6 octobre

logo agenda

 

Lundi 30 :

- Au travail.

- 18h : réunion du conseil d'administration de l'assocation Cathédrale de Boulogne-sur-Mer.

 

Mardi 1er :

- Au travail.

- Rencontre avec des bénévoles.

 

Mercredi 2 :

- Au travail.

- 20h : Dîner-débat autour de Jean Arthuis (sénateur UDI, ancien ministre de l'Economie et des Finances).

 

Jeudi 3 :

- Au travail.

-17h30-19h30 : Rencontre avec les Boulonnais.

 

Vendredi 4 :

- Au travail.

- 18h-19h30 : Réunion avec des bénévoles.

 

Samedi 5 :

- 14h30 : Café Europe à la Maison des Gens de Mer, sur le thème : "Europe et immigration", avec Omar Ba (écrivain, diplomé de sociologie, il analyse, dans ses ouvrages, les phénomènes migratoires et en profite pour dénoncer les faux Eldorado).

Posté par Richard Honvault à 21:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Message de soutien d'Hervé Morin, ancien ministre, président du Nouveau Centre, président du comité de soutien

Hervé_Morin« Je suis heureux que Richard soit officiellement candidat dans cette ville. On ne va pas se voiler la face, le contexte est difficile, mais il y a toujours un moment historique. Ce moment-là sera l’année prochaine ; pour essayer de renverser quelque chose qui semble inexorable qu’un socialiste remplace un autre socialiste, puisque le cumul des mandats devrait appeler chacun à faire des choix… Être maire, c’est être en capacité de porter un projet, d’avoir une vision pour sa ville. Personne ne peut contester à Richard de faire cela depuis des années pour sa ville et pour le Boulonnais. Il l’a écrit, s’est beaucoup imprégné de son expérience, de témoignages.

Être maire c’est aussi être le chef d’une tribu, d’une communauté, et de faire en sorte qu’elle vive en harmonie. Richard, tu as l’énergie, tu as l’audace, tu as le courage, tu as la volonté et tu as l’envie. Les chiffres actuels du chômage devraient appeler nos compatriotes à une sanction totale à celles et ceux qui gèrent le pays depuis plus d’un an. Un constat que les socialistes ne vont pas pouvoir nous expliquer. Ils ne sont certes pas responsables de la crise, mais ils sont responsables de la récession. Ils ont détruit ce qu’il y a de plus important en économie : la confiance. En un an, plus un chef d’entreprise n’ose investir, les investisseurs étrangers sont repoussés, car la France est devenue un point d’interrogation pour tous les acteurs économiques.

Ma conviction est que les socialistes vont prendre une raclée qu’ils n’imaginent même pas aujourd’hui. Il suffit de voir les élections législatives partielles. Aux élections municipales, les Français vont vouloir adresser à M. Hollande et à son équipe une sanction majeure. À Boulogne Richard a une chance, car il a son courage, son équipe, et un ancien maire, que les Boulonnais considèrent comme toujours en poste, qui est au gouvernement. Le message est clair pour les Boulonnais, sortez les sortants. Tous ceux qui veulent adresser un message pour gérer autrement la ville, avec une démarche de proximité et une ambition raisonnable, vous avez une occasion avec Richard. Mesdames et messieurs engagez-vous et bon courage à toi Richard dans cette campagne ! Et je tiens à te dire que je ferai le déplacement en mars 2014 pour assister à ta prise de fonction de maire et à l’installation de ton équipe.»

Posté par Richard Honvault à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Agenda de la semaine du 19 au 25 août

logo agenda

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 19 :

- Au travail.

- 17h30-20h : Rendez-vous avec les membres du pôle Internet.

 

Mardi 20 :

- Au travail.

- 19h : Dîner de travail.

 

Mercredi 21 :

- Au travail.

- 17h45 : Plusieurs rendez-vous avec des adhérents sur le sujet des finances publiques.

 

Jeudi 22 :

- Au travail.

- 19h : Dîner de travail.

 

Vendredi 23 :

- Au travail.

 

Samedi 24 :

- 14h-18h : Session de formation pour tous.

 

Dimanche 25 :

- Présence à la procession de Notre-Dame

Agenda de la semaine du 5 au 11 août

logo agenda

Lundi 5 :

- au travail.

- 18H-19H30 : rendez-vous avec de nouveaux bénévoles.

 

mardi 6 :

- au travail.

 

mercredi 7 :

- au travail.

- 18H rendez-vous avec des militants.

 

jeudi 8 :

- au travail.

- diner de travail.

vendredi 9 :

- au travail.

- rencontre avec des adhérents.

Posté par Richard Honvault à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Agenda de la semaine du 22 au 28 juillet (il s'affinera dans le courant de la semaine)

logo agenda

 

Lundi 22 :

- Au travail.

- Déjeuner de travail.

- 17H30 : rencontre avec de nouveaux adhérents.

 

Mardi 23 :

- Au travail.

- Rencontre avec de nouveaux adhérents.

 

Mercredi 24 :

- Au travail.

- 18H-18H30 : rendez-vous politique.

- 20H : soirée point et analyse du FEAMP (Fond européen pour les affaires maritimes et la pêche), ainsi que sur les autres évolutions liées à l'actualité européenne et nationale sur les questions halieutiques.

 

Jeudi 25 :

- Au travail.

 

Vendredi 26 :

- Au travail.

 

Samedi 27 :

- Inauguration de la foire.

- Soirée avec des amis.

 

Dimanche 28 :

- Journée détente.

 

Posté par Richard Honvault à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Richard Honvault : « Nous sommes l’unique opposition avec un bilan ! »

Depuis quelques mois, plusieurs personnes inconnues du grand public et du monde politique se targuent d’être la réelle opposition au pouvoir socialiste à Boulogne-sur-Mer ? Quel est ton avis ?

 

Pour se prétendre être de l’opposition municipale il faut siéger au conseil municipal durant tout le mandat que vous ont confié les électeurs. Par conséquent, prétendre créer une vraie opposition, en sachant qu’on quittera Boulogne-sur-Mer en 2014,  c’est tromper l’électeur. Actuellement l’unique groupe d'opposition municipale est composé de Brigitte de Clercq, d’Alain Vadet et de moi-même. Je préside ce groupe et n'hésitons pas à voter contre les projets socialistes.

Annick Valla est la seule élue de sa liste et son concubin était un salarié de la mairie de Boulogne, ce qui lui ôte un peu de crédibilité. De plus, Annick Valla vote rarement contre les socialistes.

 Grégory Suslamare soutien plutôt la majorité socialiste et cherche une place auprès du P.S. comme nous pouvons le lire dans la presse. À ma connaissance Grégory Suslamare n'a jamais voté contre les socialistes.

 

À la lecture de la presse locale, on a l’impression qu’il y a 26 000 électeurs mécontents à Boulogne-sur-Mer et du coup 26 000 opposants déclarés contre le pouvoir en place. Toi qui es très attaché à la démocratie, ne penses-tu pas qu’en fin de compte chaque citoyen a le droit d’être la voix d’une forme d’opposition ?

 

Si il y a tant de mécontents il faut que cela se voit dans les urnes, pas dans les médias. Le réel enjeu c’est d’aller mettre un bulletin différent du vote P.S. le 9 mars prochain.

 

Quelques mots sur ton bilan en tant qu’élu d’opposition ?

 

Mon action va des aides à la personne, d’interventions sociales, de conseil dans les démarches administratives, à l’analyse. Nous avons, dès 2008, proposé un périmètre de sauvegarde du commerce dans le cadre d’une motion : nous n’avons pas été écouté pour finalement nous donner raison 4 ans après.

Nous avons alerté sur les emprunts toxiques, nous sommes intervenus pour lutter contre les logements insalubres et la division des immeubles. Ajoutons aussi qu’être dans l’opposition c’est aussi un travail de représentation en étant présent lors des manifestations et lorsque celles-ci nous sont ouvertes.

J’ai aussi un groupe de travail et des collaborateurs qui ont perduré tout au long des 6 ans, qui ont pris de l’ampleur à travers Nouvelle Energie pour Boulogne et qui ont été présents aux différentes élections tel que sur la liste centriste et UMP conduite par Valérie Létard aux dernières élections régionales 2010 ; présents pour assurer la tenue des bureaux de vote aux  régionales, aux cantonales en 2011 et au dépouillement des Présidentielles en 2012, sans que personne nous ait demandé quoi que ce soit. Nous sommes aussi élus dans des instances départementales et nationales des partis. Être dans l’opposition c’est aussi être le chef d’un groupe qui apporte des valeurs et un projet pour sa ville et sa région, là-dessus nous en avons fait la démonstration.

 

Et les limites dans ton rôle d'opposant  et de ton pouvoir ?

 

Le travail d’élu d’opposition reste ingrat. Il ne faut pas non plus oublier qu’au regard du droit, l’élu d’opposition n’a aucun pouvoir, sauf d'accès aux informations. L’intérêt de notre rôle est donc d’avoir les données nécessaires lors des conseils municipaux et de pouvoir "surveiller"  le pouvoir en place.

Cette surveillance reste modeste, car la représentation n'est pas proportionnelle aux résultats. En effet, seuls 10 sièges sur 43 sont ouverts à l’opposition. La liste N.E.B. que je conduisais en 2008 en a obtenu 3, ce qui n'est pas assez. Par exemple, faute d’un 4ème siège, nous n’avons pas accès à la commission d’appel d’offre qui attribue l’ensemble des marchés public de la ville. Par conséquent la municipalité de gauche décide seule et dans la confidentialité l’ensemble des marchés publics sans contrôle.

 

Quid des prochaines élections municipales et du rôle de l'U.M.P. ?

 

Aux municipales de 2008 le parachutage d’Annick Valla, venue de Neufchâtel-Hardelot, a froissé l’électorat U.M.P. qui ne s'est pas reconnue dans cette candidate. Ce même électorat U.M.P. nous a reproché de ne pas avoir fait de liste commune avec Annick Valla, sous-entendu : vous auriez dû vous ranger derrière Annick Valla.

Au bout du compte, l'électorat U.M.P. s'est massivement abstenu, ce qui a eu 3 conséquences:

1/ Un soutien massif à Frédéric Cuvillier.

2/ Une large défaite pour l'U.M.P. et Annick Valla.

3/ Un candidat centriste leader de l'opposition municipale.

Fort de cette expérience que je viens de décrire, j'invite les candidats U.M.P. à réfléchir et à ne venir dans l'arène politique de Boulogne-sur-Mer, non pas pour casser du Honvault, mais pour défendre un projet et les valeurs de leur parti.  Je les invite surtout à s'investir dans la durée, et non à faire un coup politique.

Fort de cette expérience que je viens de décrire, je rappelle aux candidats U.M.P., que sans une équipe de 42 personnes, ils ne sont rien.

Fort de cette expérience que je viens de décrire,  je demande aux électeurs U.M.P. de bien réfléchir, et surtout  voter massivement au premier tour pour le candidat qui leur semblera le plus à même de contrer le pouvoir socialiste. Ce candidat peut être U.M.P. ou Centriste, cela n'a pas d'importance, c'est le vote qui est important. Et je peux ajouter une petite note  personnelle, je préférerai que ce soit le candidat centriste.

Richard_Honvault_Rassembleur

L'avenir est en marche !

Nous y sommes, la campagne pour les élections municipales est bien en route ! Elle avait commencée avec la déclaration de candidature officielle de Richard Honvault le 30 mai dernier en présence d’Hervé Morin, président du Nouveau Centre, et elle continue avec force.

Le comité exécutif de l’U.D.I., au cours de sa réunion du 25 juin 2013, a officialisé l’investiture du parti en faveur de Richard Honvault pour les élections de mars prochain. Dès à présent, et avec son équipe, le chef de file de l’opposition boulonnaise peut compter sur l’appui officiel de tous les partis fondateurs et membres de l'U.D.I. : Nouveau Centre, Parti Radical, Gauche Moderne, C.N.I., Alliance Centriste et les adhérents MoDem ayant rejoint l’UDI.

Il a également le soutien plein et entier d’Hervé Morin, qui préside le comité de soutien de la liste NEB, et de Jean-Louis Borloo, président de l’UDI et ancien maire de Valenciennes, bien connu pour avoir métamorphoser cette ville et lui avoir rendu son dynamisme. Ce qui a été fait à Valenciennes, Richard Honvault et son équipe comptent bien faire de même à Boulogne-sur-Mer.

Cette investiture est la consécration d'un engagement de plusieurs années et un signe de reconnaissance de la qualité du travail accompli par toute l’équipe de Nouvelle Energie pour Boulogne. Elle peut en être fière.

Cette campagne prend physiquement forme dans Boulogne-sur-Mer : rencontre dans les quartiers avec les habitants, distributions de tracts, lancement de la campagne d’affichage.  Ainsi, les affiches Richard Honvault, votre maire en 2014, commencent à fleurir dans les rues de la ville. L’enthousiasme est là ; l’avenir et la renaissance de Boulogne-sur-Mer s’affiche désormais dans ses rues !

 

campagne d'affichage richard honvault

lettre d'investiture UDI Nouveau Centre

 

 

lettre investiture UDI

 

 

 

 

 

 

Agenda de la semaine du 8 au 14 juillet 2013

 

logo agenda

 

Lundi 8 juillet :

- Au travail.

- 18h : réunion de travail sur le programme.


Mardi 9 juillet :

- Au travail.

- 18h : rencontre avec de futurs adhérents.

 

Mercredi 10 juillet :

- Au travail.


Jeudi 11 juillet :

- 14h : rencontre avec de futurs candidats.

- 15h30-17h : réunion de travail sur le programme.

- 18h30 : inauguration de la fête de la mer.

 

Vendredi 12 juillet :

- Présence, au cours de la journée, à la fête de la mer.

- 18h30 : Présence au repas organisé par Brigitte Fouré et ses amis.

 

Samedi 13 et dimanche 14 juillet :

- Séjour chez des amis.

Lettre de candidature aux municipales de mars 2014

Chers amis Boulonnais, pour tous ceux et celles qui gardent espoir,

La question n’était pas de vouloir y aller mais de pouvoir : être en capacité d’y faire quelque chose sans y laisser sa peau. On n’est pas candidat à Boulogne-sur-Mer face au P.S. comme on est candidat à Amiens, à Bernay, Rouen ou Valenciennes.

La volonté d’y aller est toujours ancrée : rendre à Boulogne son panache, car j’ai mal à ma ville ! Nous sommes les seuls à fixer un cap depuis des années et qui apportons un projet alternatif aux projets pharaoniques qui ne se réaliseront jamais.

Depuis 2007 et lors des municipales de 2008 avec Alain Vadet, expérimenté et fin connaisseur, j’ai pu vraiment prendre la mesure que Boulogne-sur-Mer, que le Boulonnais, et quelque part toute la Côte d’Opale, vivait sous un système sclérosé dans tous les domaines. Je suis une personne responsable, et vous conduire, c’est aussi mettre chacun d’entre nous en capacité de mener à bien son engagement politique.

C'est-à-dire que nous avons tout fait pour être en capacité d’être candidat de porter ce message et cette alternative politique. Dès le lendemain des résultats des Municipales de de 2008 nous avions posé les critères pour être candidat en mars 2014. Nous les avons tous plus ou moins réussi en sachant que nous n’aurions peut-être pas été au bout sentant que la pourriture de l’environnement ne le permettrait pas.

Mais il y avait un critère fondamental : c’était la bienveillance de mon autorité nationale, une condition obligatoire dans le contexte houleux de la politique boulonnaise.  J’ai obtenu bien plus que de la bienveillance car nous pouvons compter sur le soutien et l’implication d’Hervé Morin, président du Nouveau Centre et de notre comité de soutien, et depuis juin 2012 sur celui de Jean-Louis Borloo suite à la création de la fédération centriste U.D.I.

Ensemble, nous avons replacé Boulogne dans le concert politique des villes qui comptent !

Notre solide projet pour votre ville ne peut être réalisé que si il y a une synergie entre les pouvoirs locaux et nationaux. C’est une règle indispensable car une fois en mairie nous aurons besoin de l’expérience des cadres, de leurs contacts, pour les techniciens, les appuis, car Boulogne-sur-Mer qui doit rayonner à nouveau n’est pas un village !

Ainsi, je suis candidat à la mairie de Boulogne-sur-Mer et je présente une liste dans le même esprit qu’en 2008 : citoyens sans étiquette, U.D.I., MoDem, UMP, écologistes, société civile, et des déçus du socialisme, car notre ville appartient à ses citoyens au-delà des clivages politiques.

C’est ici, c’est maintenant, c’est pour vous, c’est avec vous !

Richard Honvault.