L'avenir est en marche !

Nous y sommes, la campagne pour les élections municipales est bien en route ! Elle avait commencée avec la déclaration de candidature officielle de Richard Honvault le 30 mai dernier en présence d’Hervé Morin, président du Nouveau Centre, et elle continue avec force.

Le comité exécutif de l’U.D.I., au cours de sa réunion du 25 juin 2013, a officialisé l’investiture du parti en faveur de Richard Honvault pour les élections de mars prochain. Dès à présent, et avec son équipe, le chef de file de l’opposition boulonnaise peut compter sur l’appui officiel de tous les partis fondateurs et membres de l'U.D.I. : Nouveau Centre, Parti Radical, Gauche Moderne, C.N.I., Alliance Centriste et les adhérents MoDem ayant rejoint l’UDI.

Il a également le soutien plein et entier d’Hervé Morin, qui préside le comité de soutien de la liste NEB, et de Jean-Louis Borloo, président de l’UDI et ancien maire de Valenciennes, bien connu pour avoir métamorphoser cette ville et lui avoir rendu son dynamisme. Ce qui a été fait à Valenciennes, Richard Honvault et son équipe comptent bien faire de même à Boulogne-sur-Mer.

Cette investiture est la consécration d'un engagement de plusieurs années et un signe de reconnaissance de la qualité du travail accompli par toute l’équipe de Nouvelle Energie pour Boulogne. Elle peut en être fière.

Cette campagne prend physiquement forme dans Boulogne-sur-Mer : rencontre dans les quartiers avec les habitants, distributions de tracts, lancement de la campagne d’affichage.  Ainsi, les affiches Richard Honvault, votre maire en 2014, commencent à fleurir dans les rues de la ville. L’enthousiasme est là ; l’avenir et la renaissance de Boulogne-sur-Mer s’affiche désormais dans ses rues !

 

campagne d'affichage richard honvault

lettre d'investiture UDI Nouveau Centre

 

 

lettre investiture UDI

 

 

 

 

 

 

Agenda de la semaine du 8 au 14 juillet 2013

 

logo agenda

 

Lundi 8 juillet :

- Au travail.

- 18h : réunion de travail sur le programme.


Mardi 9 juillet :

- Au travail.

- 18h : rencontre avec de futurs adhérents.

 

Mercredi 10 juillet :

- Au travail.


Jeudi 11 juillet :

- 14h : rencontre avec de futurs candidats.

- 15h30-17h : réunion de travail sur le programme.

- 18h30 : inauguration de la fête de la mer.

 

Vendredi 12 juillet :

- Présence, au cours de la journée, à la fête de la mer.

- 18h30 : Présence au repas organisé par Brigitte Fouré et ses amis.

 

Samedi 13 et dimanche 14 juillet :

- Séjour chez des amis.

Lettre de candidature aux municipales de mars 2014

Chers amis Boulonnais, pour tous ceux et celles qui gardent espoir,

La question n’était pas de vouloir y aller mais de pouvoir : être en capacité d’y faire quelque chose sans y laisser sa peau. On n’est pas candidat à Boulogne-sur-Mer face au P.S. comme on est candidat à Amiens, à Bernay, Rouen ou Valenciennes.

La volonté d’y aller est toujours ancrée : rendre à Boulogne son panache, car j’ai mal à ma ville ! Nous sommes les seuls à fixer un cap depuis des années et qui apportons un projet alternatif aux projets pharaoniques qui ne se réaliseront jamais.

Depuis 2007 et lors des municipales de 2008 avec Alain Vadet, expérimenté et fin connaisseur, j’ai pu vraiment prendre la mesure que Boulogne-sur-Mer, que le Boulonnais, et quelque part toute la Côte d’Opale, vivait sous un système sclérosé dans tous les domaines. Je suis une personne responsable, et vous conduire, c’est aussi mettre chacun d’entre nous en capacité de mener à bien son engagement politique.

C'est-à-dire que nous avons tout fait pour être en capacité d’être candidat de porter ce message et cette alternative politique. Dès le lendemain des résultats des Municipales de de 2008 nous avions posé les critères pour être candidat en mars 2014. Nous les avons tous plus ou moins réussi en sachant que nous n’aurions peut-être pas été au bout sentant que la pourriture de l’environnement ne le permettrait pas.

Mais il y avait un critère fondamental : c’était la bienveillance de mon autorité nationale, une condition obligatoire dans le contexte houleux de la politique boulonnaise.  J’ai obtenu bien plus que de la bienveillance car nous pouvons compter sur le soutien et l’implication d’Hervé Morin, président du Nouveau Centre et de notre comité de soutien, et depuis juin 2012 sur celui de Jean-Louis Borloo suite à la création de la fédération centriste U.D.I.

Ensemble, nous avons replacé Boulogne dans le concert politique des villes qui comptent !

Notre solide projet pour votre ville ne peut être réalisé que si il y a une synergie entre les pouvoirs locaux et nationaux. C’est une règle indispensable car une fois en mairie nous aurons besoin de l’expérience des cadres, de leurs contacts, pour les techniciens, les appuis, car Boulogne-sur-Mer qui doit rayonner à nouveau n’est pas un village !

Ainsi, je suis candidat à la mairie de Boulogne-sur-Mer et je présente une liste dans le même esprit qu’en 2008 : citoyens sans étiquette, U.D.I., MoDem, UMP, écologistes, société civile, et des déçus du socialisme, car notre ville appartient à ses citoyens au-delà des clivages politiques.

C’est ici, c’est maintenant, c’est pour vous, c’est avec vous !

Richard Honvault.